9 août 2019. Fierzë.

9 aout 2019.  Fierzë

26,6° à 8H30

Décidément, chez Routes en Exsis, nous sommes tenaces. C’est avec le camping-car que nous cherchons l’Agropuka car nous avons vu un mini panneau qui indique une direction en dehors de la ville et….Nous trouvons l’Agropuka…Qui n’est plus une fabrique de produits locaux et bios (comme annoncé par le Futé) mais…Une chambre d’hôtes ! La propriétaire nous explique dans un anglais parfait qu’elle gagne mieux sa vie ainsi ! Décidément à mettre à jour le petit Futé 2019 !!!

Route Pukë/Fierze : Des travaux toujours et encore et c’est même passé très juste à un moment entre un énorme tas de grosses pierres et la pelleteuse. 3 cm de chaque côté de l’Exsis. On fait déblayer une grosse pierre…Au moment où Jean-Paul regarde à gauche pour vérifier si çà passe, moi au dessus pour vérifier que le store n’accroche pas la pelleteuse….Une ombre passe devant moi ! Je hurle !!! Jean- Paul pile !!! Le conducteur de la pelleteuse vient juste de sauter à bas de son engin devant notre pare-choc ! Pour un peu on lui roulait dessus !!! Tout çà ne dure pas 2 secondes ! Il faut être non seulement très vigilant mais aussi très réactif sur la route albanaise !

OUF ! On passe ! Plus loin c’est une bande de terre très humide qui nous attend….Jean-Paul fonce…Pour un peu on s’embourbait ! Remarquez : nous avons notre sangle de tractage et ici les engins ne manquent pas !

Plus loin, la technique albanaise de compactage des canettes retient notre attention. Répandre les canettes en fer sur la chaussée… Et attendre que les voitures roulent dessus! Les voici bien compactées et prêtes à être livrées pour déconsigne. Ainsi, plus de canettes sont transportées à chaque fois par le vieil homme tout fier de son ingéniosité !

Pour la suite, une bonne route permet de monter sur Fierzë au milieux de paysages grandioses : forêts, lacs, montagnes… le régal des yeux ! Nos arrêts seront fréquents !

Nous voici au parking de l’embarcadère et un homme s’agite dans la chaleur pour charger le ferry. Il nous fait la tête …Puis arbore un grand sourire quand on lui dit que nous avons réservé pour demain ! Soulagement de sa part : le ferry est tout petit et quasi plein ! Nous comprenons l’obligation de réserver la traversée bien en amont !

Nous bivouaquons sur le parking du bar proche de l’embarcadère où nous sommes gentillement autorisés à passer la nuit. Il fait plus de 43° et nous sommes à 800 mètres d’altitude !

Les autres véhicules sont priés de s’installer sur l’autre parking aux emplacements bien délimités…Allez comprendre pourquoi ?

Un vieux chien affectueux, mais oh combien odorant (odeur mêlée de vase et charogne) ne me quitte plus et s’installe à côté de mon siège alors que je lis à l’ombre du camping-car.

C’est quoi çà ? Une Audi flambant neuve, rouge étincelant, arrive à fond devant le restaurant. Demi-tour en dérapage…Arrêt… Un homme en sort. La passagère, jeune, jolie, reste à l’intérieur… Il pénètre, en conquérant, dans le bar…Propos vifs échanger en albanais… Il ressort avec 2 glaces pour sa compagne qui…Dédaigne l’une et l’autre… Nouvel échange vif au bar…Il remonte dans son bolide et là….Recule à fond jusqu’à l’avant de l’Exsis, ouvre la portière et …Me toise …Longuement ! … Je reste stoïque, plongée dans ma lecture, sans aucune réaction… Jean-Paul est à l’intérieur et dieu merci , ne voit rien !

Pour autant, j’observe l’individu bien à l’abri derrière mes lunettes de soleil, le regard juste en dessus de ma liseuse… Le manège dure bien une minute….Il file enfin ! Retourne au bar, donne ce qui semble être des ordres et….S’en va ! çà pue l’embrouille albanaise et bien plus fort que le vieux chien toujours couché près de mon siège !!!

Dans les dix minutes qui ont suivi, le fils du patron du bar est venu, tout gêné, nous faire payer le stationnement, contrairement à ce qui nous avait été annoncé : un repas en contre partie du stationnement ! On a payé 500 leks ! Vraiment pourquoi se fâcher pour l’équivalent de 4€ et mettre en difficulté un homme visiblement racketté par une racaille ????

Un peu plus tard nous observons les embarcations. Curieux ce Dragornina … Il s’agit d’un bus posé sur le pont d’un bateau et il se conduit comme un bus…Avec un volant.

Album photos. Cliquez : Fierzë

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s