28 juillet 2019. Apollonia. Byllis.

28 juillet 2019.  Apollonia.

37,5° à 9H

Nous étions pourtant bien hier soir sur le parking d’Apollonia.  À 21h, un gardien en gilet jaune nous impose de nous garer dans le site même sur un autre parking.  On a du plier l’apéro et la salade vite fait ! Un 4X4 allemand, qui partageait le bivouac avec nous, avait compris qu’il devait se garer à côté de nous. Jean-Paul le détrompe: « Nein. Ferbotten ! Auf !!! » Le 4X4 s’engage en premier et prend une place sur la minuscule plate-forme qui nous est dédiée. LAS ! Impossible de rejoindre la place imposée : l’Exsis patine sur le gravier en pleine montée et virage à angle droit. Le «gilet jaune » ne veut rien savoir… On doit se poser ICI ! Je lui réponds fermement en italien que nous sommes trop lourd et que nous irons sous l’olivier en contre-bas. Il s’entête et nous aussi. Jean-Paul fait « fumer » le gravier…Et finalement…

On se pose sous l’olivier séculaire !!! Apéro !!!

Oui…Mais…Ce matin… Le « gilet jaune » veut qu’on se déplace avant la visite du site. On a fait la sourde oreille.  Curieusement, je ne comprends plus aucun mot italien…Nous comprendrons que la place que nous occupons est celle réservée au chef religieux d’Apollonia : bien plate et surtout à l’ombre sous la frondaison de l’olivier millénaire !

Apollonia est un parc archéologique très complet qui comprend un musée. Ancienne cité grecque fondée en 600 avant J.-C., Apollonia était dédiée au dieu Apollon. Elle disposait d’un port fluvial et les gisements de naphte proches assuraient sa prospérité. Les tremblements de terre du Vème siècle causeront sa perte. Le site sera découvert et fouillé par un Français, Léon Rey, aux environs de 1930. Tout au long des sentiers, nous serons accompagnés de tortues « caouanes ».

Nous avons ensuite rejoint Byllis par une route pourrie! Byllis est plus sauvage qu’Apollonia. La cité fut fondée au IV ème siècle avant J.-C. par le sanguinaire Néoptolène, fils d’Achille, à son retour de la guerre de Troie. Nous avons eu le sentiment que le lieu est laissé en déshérence. Les scorpions et serpents attendent les pieds des imprudents : chaussures fermées obligatoires !

Là aussi, le « gardien » nous offre une bière, des plantes aromatiques séchées qu’hélas je dois refuser…Vous imaginez les dégâts dans le camping-car causés par les plantes sur les routes défoncées ? Moi….Pas besoin de me faire un dessin…. Non merci !

Des puits de pétrole sont en activité dans les champs et l’air répand une odeur pestilentielle de gaz…

Nous poursuivons en direction de Fier quand soudain la SH devient …Défoncée. Tout doucement, nous poursuivons encore quelques kilomètres …La SH est de pire en pire ! Elle disparaît et de grands effondrements sont visibles plus loin. Nous sommes seuls et notre véhicule, même s’il présente une bonne garde au sol, n’est pas 4X4. En cas de plantage….çà risque de durer !!! Par prudence, nous rebroussons chemin et retournons sur Fier pour prendre la direction de Vlora par l’autoroute toute nouvelle. La campagne est toujours aussi belle avec de magnifiques oliviers.

Albums photos. Cliquez : Apollonia. Byllis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s