25 juillet 2019. 1ères impressions

Comme un goût de « je m’en foutisme ». Comme un goût de laisser-aller…

Et pourtant, l’Albanais est très coquet, très apprêté. Pourquoi ne soigne-t-il pas son pays ? Les maisons à 2, voire 3 étages, sont habitées au rez-de-chaussée, ou au dernier étage, le reste est en attente : de fenêtres, de moellons, d’aménagement…Les fers à béton sortent sur la terrasse sommitale attendant ….Attendant… La rouille qui les gangrène chaque jour plus.

Les immeubles en ruine, qui mériteraient réhabilitation au titre de la sauvegarde du patrimoine, avoisinent des complexes flambant neufs. Et que dire de ces immeubles au luxe tape à l’œil, ostentatoire…Nouveaux riches que vous avez mauvais goût avec vos colonnes, vos statues et vos dorures partout !!!

Nous ne trouvons pas pour le moment d’habitat typique.

Bien sûr, il y a eu des guerres fratricides, des tremblements de terre…Mais quand même ? Est-ce la seule explication ? Est ce pour éviter de payer des impôts sur les constructions finies ?

Les gens sont étonnés de voir des Français. L’échange se fait souvent en italien. Les Albanais sont accueillants.

Nous sommes choqués du peu de considération pour le respect de la nature. Pas de tri sélectif et les ordures sont jetées n’importe où. Les décharges sauvages abondent. Pourquoi ? Alors qu’il y a de grands bacs poubelles ? Alors que des « brigades de propreté » ramassent les ordures, que des gens collectent les bouteilles en plastique dans de grands sacs…

Dans le lagon de Karavasta, les gens bronzent sur une belle plage de sable …Jonchée de détritus…Quasi couchés dans les détritus ! Les réserves naturelles ne sont pas respectées. Nous avons vu des pays « sales » (Mali, Mauritanie, Russie) mais pas au point d’ici.

Paradoxalement, les Albanais sont tirés à 4 épingles ! Les carrosseries des voitures étincellent !

À part le gas-oil, les prix sont plus bas qu’en France. Pour le moment, le réseau routier est plutôt bon. Les chauffards, par contre, sont légion. Il faut rester très calme au volant et avoir les yeux partout. Le code de la route versus Albanie c’est « je fais ce que je veux et toi tu te débrouilles avec mes décisions ».

Que nous réserve la suite du périple ???

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s