25 et 26 juillet 2019. Durrës. Djivaka. Karavasta.

25 juillet 2019. Durrës. Karavasta.

30° à 9H.

Festival de musiques hier soir à Krujë ! Et du coup…Circulation intense sur la route en bas du camping une bonne partie de la nuit. Le propriétaire se confond en excuses même si je lui explique qu’il n’y est pour rien.

Il fait 30 ° ce matin à 8h30 à 600 mètres d’altitude !

Nous visitons un peu Durrës. Il faut chercher les sites…Et comme nous n’avons payé le parking que pour une heure, que la chaleur nous accable, nous renonçons à trouver les forum et bains romains.

Nous rejoignons la lagune de Karavasta pour, selon le Petit Futé, nous régaler, dans ce parc naturel préservé, de toutes sortes d’espèces d’oiseaux dont les pélicans frisés.

Nous trouvons, par pur hasard, un camping sans prétention où le gérant nous choisit la meilleure place, à l’ombre, au calme. Les cigales nous assourdissent. (camping Piccolo Paradiso : N 40°58’27.9’’ E 19°28’46.0’’)

En fin d’après-midi nous partons sur le bord du lagon voir les oiseaux. Bilan : des crabes, une mouette et une aigrette, des tonnes de détritus en tout genre, des paillotes, du béton ! Où est la réserve vantée par le Petit Futé ??? Il n’y a pas mis les roues depuis quelle année ???

Demain matin nous irons à la maison du parc pour en savoir plus…Parce que la balade en barque pour voir les oiseaux…C’était une idée sympa.

Pas de wifi au camping. En cherchant bien…Celui du « resort » voisin est libre : je me connecte dessus sans hésitation !

26 juillet. Djivaka. Karavasta

Hier impossible de trouver des informations sur les postes d’observation des oiseaux.

Aujourd’hui, c’est à pied que nous avons rejoint la maison du parc afin d’en savoir plus. Si vous venez dans le lagon de Karavasta, c’est ici qu’il faut se renseigner et nulle part ailleurs, y compris sur la balade en barque ! L’accueil est de 1er ordre : assuré par 3 pélicans frisés ! Nous qui les avons tant cherchés hier !

Les guides nous emmènent à travers la pinède admirer le lagon puis nous montons à la tour d’observation pour un tour d’horizon.

Nous parcourons ensuite le « resort » proche du camping, faisons quelques courses et admirons l’ingénieux ralentisseur albanais : un cordage en travers de la route ! Nous avons connu plus cassant sur les SH (routes nationales) albanaises ! De retour au camping « picolo paradiso » (un peu pompeux comme nom mais bon…), le gardien nous offre une bière et nous tentons d’échanger. Nous comprenons qu’après une carrière de chauffeur de car à l’international, il a trouvé ce boulot pour vivre. Ses 3 enfants sont en Allemagne. Il semble qu’il y ait une problème de visa, sans que nous comprenions bien lequel, pour qu’il puisse voir ses enfants. Quel agréable moment ! Par contre, quand nous lui annonçons notre intention d’admirer le coucher de soleil sur le lac ce soir…Il a une drôle de mimique…Pas sûre que ce soit une bonne idée…Nous renoncerons donc.

Conseil du jour :  « si l’Albanais te déconseille une action, obéis. Si tu ne sais pas pourquoi, lui le sait même s’il ne ta le dit pas ! »

Cet après-midi, c’est repos, lessive, tri des photos et tentative de rédaction d’un article pour le blog. Il faut dire que je me « ponte » sur le wifi du ressort voisin…D’où les coupures réseau !

Album photos. Cliquez : Durrës. Djivaka. Karavasta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s