Tepla. Marianské Lazné. Cheb. 10 juin 2016.

Le couvent de Tepla renferme un « trésor » à nos yeux : une bibliothèque de style baroque, ornée de 40 anges de bois sculptés et contenant 100 000 ouvrages anciens dont plus de la moitié sont en latin. Elle est la seconde plus grande bibliothèque d’abbaye en République Tchèque.

Le couvent n’est pas reluisant et en cours de restauration. A force de tourner et virer, nous trouvons la caisse. Une dame charmante nous explique qu’il y a deux visites, chacune avec sa propre caisse…Pour la bibliothèque, il s’agit de l’autre guichet qui n’ouvrira que…dans 40 minutes ! La caissier déjeune. Bon d’accord…Un tour de parc plus tard, nous poussons la porte d’un corridor…Rien…Pas de bruit…La porte du guichet est fermée. Nous vérifions les horaires…10 minutes de retard…Nous patientons encore…10 minutes…Toujours rien… Alors là ! …Nous rentrons carrément dans la pièce…Et discutons, en français, à haute voix. Voici enfin le guichetier, la bouche pleine et la serviette nouée autour du cou ! Rien à faire pour visiter la bibliothèque avec un guide juste pour nous 2 ! Il faut se joindre au groupe qui arrivera…dans 1 heure ! Là…On a vu rouge ! Pas question d’attendre encore ! Dans une heure, il nous vendra quoi le gars ??? la sieste ???

Je vous mets la photo de la brochure…Pour le fun !

Nous filons à la boutique. La caissière, charmante et souriante, s’exprime en français et nous renseigne sur les principaux sites de la région. Nous passons un moment agréable et glanons des informations intéressantes.

Marianské Lazné, ex Marienbad, est une station thermale emblématique. Curieusement, la caissière ne nous l’avait pas conseillée… L’eau de Marianské a été analysée pour la 1ère fois en 1606. Elle contient de la materia vitrioli (matière vitriolée ???) qui mélangée à l’hydrogène sulfuré est excellente pour le métabolisme. Goethe la préconisait et séjournait souvent à Marianské, ainsi que d’autres personnalités. Nous ?…BOF ! … Nous avons bien sûr goûté l’eau : tiède, soufrée, gazeuse, goût de fer rouillée, odeur d’oeuf pourri ! La seule chose qui nous plut dans Marianské est le magnifique parc avec ses arbres plus que centenaires et ses kiosques où jaillissent les sources. Nous comprenons pourquoi Marianské Lazné ne nous a pas été conseillée !

A travers des champs de bleuets, de lin, de céréales et de magnifiques forêts, nous rejoignons Cheb. Dans la région, beaucoup de plantes sont cultivées pour l’industrie pharmaceutique et cosmétique, ce qui explique les immensités fleuries que nous traversons…Prudemment ! Une biche détalera devant nous, signe que les forêts sont giboyeuses !

Cheb est une ville médiévale à 10 Km de la frontière allemande, côté Bavière. La ville se déclara pro-national socialisme dans les années 30. Du coup, en 1945, à la fin de la guerre, toutes la population germanophobe a été expulsée !

De jolies maisons médiévales entourent la place centrale. Leurs façades sont soient en colombage, soit sculptées. Toutes ont un cachet particulier que nous apprécions, notamment celles du XIII° siècle qui nous évoquent un décor de noël ; elles appartenaient à de riches marchands juifs.

Les toitures des tours de l’église sont étonnantes : Une pointe centrale, entourée de 4 pointes plus basses, le tout surmonté de boules d’or ! L’ensemble est élancé, élégant !

Nous succombons à la gourmandise et achetons de grandes gaufrettes, plates comme des hosties, délicieusement fourrées noisette, goût nougat…Voilà qui change de l’eau de Marianské !

Album photos. Tépla. Marianské Lazné. Cheb. Cliquez ci-dessous :

Tépla. Marianské Lazné. Cheb

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s