Hradec Kralové. Hôpital des Kuks. Sedlec. 17 juin 2017.

Ce matin la température a chuté brutalement : 9° à 8 H ! Nous ressortons pulls et pantalons ! C’est par une route défoncée que nous rejoignons Hradec Kralové, dont le nom signifie « château des reines ». Alors que les maisons et villages traversés étaient coquets, cette ville nous interpelle, notamment le quartier cubiste. Nous faisons le rapprochement avec Moscou ! Les sculptures sur les façades des immeubles vantent la valeur « travail », peut être parce que Hradec Kralové est un centre industriel important… Sur l’Elbe, un curieux vapeur à charbon retient notre attention …Est-il destiné aux touristes ? Sert-il de liaison ? A quoi peut-il bien être destiné ?

L’Hôpital des Kuks accueille une fête médiévale de renom. Drôle de nom pour une bourgade… Son histoire est elle aussi étonnante. Le comte de Kuks, Frantisek Spork, natif d’une famille allemande de noblesse récente, vivait mal le mépris dont la vieille aristocratie le couvrait. Il décide de se venger et bâtit un établissement thermal avec un parc d’attraction : zoo, champ de course etc…Ce complexe baroque est inauguré en 1725 et sa gloire sera…Ephémère ! Remarquez les immenses statues noires, notamment celles de la vanité représentant une jeune et belle femme qui se mire dans un miroir qui lui renvoie un visage ridé, les têtes de morts un peu partout y compris sur les armoiries… Humour tchèque ! Dérision affichée ! Nous apprécions.

Nous ne pourrons hélas pas visiter la pharmacie d’époque à cause de la foule qui se presse sur le site. Pour autant, l’ambiance est bon enfant et nous n’hésitons pas à faire provision de miel et confiture auprès de producteurs locaux qui tiennent échoppe.

Rejoindre Sedlec s’avèrera un peu compliqué. Peu avant Kutna Hora, la route principale est barrée par un énorme tas de terre ! Et bien sûr…La déviation n’est pas indiquée ! Et bien sûr…Le GPS…est aux abonnés absents ! Et bien sûr, la carte Michelin n’est pas assez précise. Observons…Tiens les Tchèques vont tous par la droite…Nous suivons le flot ! Et après bien des tours et détours…Nous rejoignons la chapelle des os de Sedlec ! Si ce n’est une étrange odeur de vieux os, elle est époustouflante ! Les compositions rappellent aux humains le caractère éphémère de la vie et la vanité du corps. Les moines ont créé ces compositions avec les ossements des victimes de la peste et des guerres. Le plus étrange est le blason de la famille Schwarzenberg : un pic vert qui défonce un crâne…Le propriétaire est-il migraineux ? S’est-il trop pris la tête avec la construction de la chapelle ? Était-il trop amateur d’alcool fort ? Laissons donc libre cours à notre imagination !

Nous passerons la nuit à l’auto-camp de Litomysl. Personne nous accueille. Nous nous installons sous une pluie battante. On verra demain.

Album photos. Hradec Kralové. Hôpital des Kuks. Sedlec. Cliquez ci-dessous :

Hradec Kralové. Hôpital des Kuks. Sedlec

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s