Alba Iula. Transylvanie.

dsc05326  22 juin 2016.

Alba Iula était la capitale de la Transylvanie de 1541 à 1690. Elle sera une garnison militaire « hermétique » jusqu’en 2004.

Elle renferme l’une des citadelles du règne des Habsburg les plus impressionnantes d’Europe. C’est à Alba Iulia que fut signé le rattachement de la Transylvanie à la Roumanie en 1918.

Malgré la chaleur (32° à 9H), nous visitons la citadelle, construite par un architecte italien, Giovani Morando Visconti au début du XVIIIème, elle reprend le modèle de l’étoile à 7 branches inventée par Vauban. L’église orthodoxe voisine l’église catholique. Cette dernière referme 3 mausolées abondamment fleuris dont celui de Iancu de Hunedoara, père du futur roi de Hongrie : Matthias Corvin.

D’élégantes scènes de vie en bronze agrémentent le parc de la citadelle et nous nous amusons avec ces statues.

Nous quittons pour quelques temps la Transylvanie…Mais nous reviendrons sur les traces de Dracula !!! Il n’en a pas fini avec nous, celui-là !

Nous nous dirigeons vers les Monts Apuseni et le pays des Moti, dans la région Banat et Crisana. Les Motis sont des fermiers et des mineurs de longue tradition puisque leur lignée remonterait à plus de 4 000 ans.

Les Monts Apuseni culminent à 1400 mètres mais sont très escarpés, avec des pentes abruptes. La route accuse des dénivelés de 15% ! La forêt abrite encore les derniers grands carnivores de Roumanie : lynx, ours et loups. Les Motis doivent détenir un permis de chasse spécial pour les chasser.

La routes est encore une fois très « tapante » et « cassante », ceci alors que les villages sont équipés de la video-surveillance ! Un contraste de plus ! Grâce à la forêt nous gagnons en fraicheur.

La ville de Rosia Montana nous étonne. Au vu des grands bâtiments et tapis roulants abandonnés, il semble que des industries minières étaient implantées. Et pas n’importe lesquelles ! Il s’agissait de mines d’or ! Aujourd’hui encore, ce site fait l’objet d’une lutte acharnée entre les écologistes qui souhaitent préserver la beauté du site et une compagnie minière internationale qui souhaite exploiter à nouveau le filon en promettant…Monts et merveilles ! La compagnie propose rien moins que de faire sauter cinq montagnes, d’édifier un lac de résidus de cyanure de 600 hectares et de déplacer 2 000 habitants ! Espérons que les Motis résisteront encore longtemps face à ce désastre écologique !

Nous voici au camping Danut de Garda de Sus. Enfin…Camping… Il s’agit de stationnements dans un pré fauché juste ce qu’il faut, d’un bloc wc au fond du pré et de 2 douches. L’intimité est protégée par un simple rideau.

Nous ne comprenons pas ce qui s’est joué au niveau du prix puisque l’un des hôtes demandait le double que l’autre ! Nous avons payé le prix le plus bas ! Peut être parce que nous sommes les seuls Français, peut être parce que nous avons fait demi-tour au camping voisin de 50 métres, mieux équipé mais plus bruyant.

Gros débat : nous soutenons que le véhicule ne passe pas sous le fils électrique qui traverse l’entrée, le propriétaire alléguant l’inverse ! Décidément ! Nous avions raison ! Agitation du propriétaire qui finit par lever le dit fils avec une gaule !!!

Une Roumaine âgée ramasse son foin devant notre pare-choc en toute tranquillité. Le ruisseau nous charme par son clapotis…Bonheur…

Album photos. Cliquez ci-dessous :

Alba Iula

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s