Histria. Constanta. Région Dobrogea

dsc06847  7 juillet 2016.

Les adieux sont poignants ce matin. Nous échangeons nos adresses mail avec Irina et lui laissons des souvenirs des premiers Français qui ont couché dans son camping. Nous resterons en contact, c’est sûr !

Nous longeons la Mer Noire pour rejoindre le site d’Histria. Rien n’est vraiment indiqué ; il faut rouler un peu à l’instinct avec la carte sous les yeux, ce qui ne nous dérange pas outre mesure.

Après avoir quitté la route principale, 7 méchants kms nous conduisent au site archéologique majeur d’Histria.

Histria était un comptoir fondé au VII° siècle avant JC par des colons grecs. Histria est aussi le plus ancien port du rivage. Les vestiges sont grecs, romains et byzantins. Le site couvre 72 hectares. Les murailles et bastions dateraient eux du III° siécle ! Nous parcourons des ruines à l’abandon : une grande place dallée, les reste d’une église chrétiennes, de thermes. Nous marchons sur des morceaux de mosaèques et sommes tristes. Ce grand témoignage de l’histoire est envahis de mauvaises herbes, de serpents. Tout est à l’abandon sans souci de préservation ! Un Roumain ira même jusqu’à nous inciter à fouiller la terre à ses côtés ! Pour tenter d’en savoir plus, nous nous dirigeons vers le musée…Qui lui aussi est dans un tel état de décrépitude que l’accueil se fait dans un algéco et la visite à nos risques et périls. En fait, les mécènes qui protégeaient et valorisaient le site sont décédés et il n’y a plus de fonds pour continuer les fouilles et entretenir.

Pour la nuit, nous décidons de camper à Constanta. Nous laissons notre véhicule au camping et prenons un mini-bus pour le centre historique. Il fonce à tombeau ouvert ! La porte ne ferme que grâce à une grosse corde. Le chauffeur devait nous indiquer l’arrêt mais…Il nous a oublié ! Quand je me manifeste ( merci à mon guide vert qui me permettait de suivre), nous avions dépassé le cœur historique de 2 bons kms !!! A part la mosquée et la ballade sur le bord de mer, nous avons été très déçu par Constanta, présentée comme le St Tropez roumain. Les bâtiments sont délabrés, les rues sales… Beurk ! Le pire a été notre contact avec la Mer Noire, la si bien nommée ! Vers le camping, il y a une plage. Côté rue, elle est publique sur environ 500 m de large. Vient ensuite la plage privée avec ses couchettes, parasols etc. Il faut traverser la plage privé pour rejoindre le bord de mer. Là déjà…çà se gâte un peu ! Le pire est à venir ! Le mer n’est qu’un immense cloaque de bouteilles, plastiques, déjections en tout genre ! Je refuse de tremper un orteil dans c et égout à ciel ouvert !

Nous pensions avoir atteint le fond ! Mais non ! Vers 20H, au camping, alors que chacun profite de la fraicheur, toutes fenêtres ouvertes, un homme arrive, vêtu d’une combinaisons intégrale, d’un masque et de gants. Il porte une pompe à sulfater… !?!?…C’est quoi ce truc ??? Et le voici qui arrose littéralement de produits insecticides tous les buissons !!! Sans aucune précaution pour les gens alentours. Un Mosquitobuster !!!! Il hurle dans le bloc sanitaire pour le faire évacuer et…le sulfate, l’inonde, du toit aux fondations, sans aucune retenue !!! Un enfant sort en pleurant !!! Il a du recevoir une bonne dose d’insecticide ce malheureux !

Album photos. Histria. Constanta. Cliquez ci -dessous :

Histria. Constanta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s