Bran. Brasov. Transylvanie

 dsc06108 3 juillet 2016.

Inutile de dire qu’ici Dracula est utilisé à toutes les sauces ! Impossible de faire un pas sans tomber sur lui !!! Un vrai piège à touristes !

Les vampires appartiennent au folklore slave depuis l’ère païenne. Un adulte qui meurt sans se confesser, un enfant sans baptême, un rituel mal exécuté et c’est le drame ! Les revenants sévissent. Il faut alors les tuer une seconde fois à l’aide d’un pieu de bois enfoncé dans le cœur !

L’ail est-il un antidote ? Des tresses ornent les portes des maisons transylvaniennes…Alors…Peut être…

Le château de Bran est-il le vrai château de Dracula ? Il est présenté comme tel en tout cas…Comme celui de Cetatea Poienari et celui de Sighisoara…

En tout cas, le château de Bran est élégant. Edifié en 1377 par des marchands pour protéger les routes commerciales, il sera rénové en 1920 par la Reine Marie pour servir de résidence d’été. Nous parcourons, au milieu d’une foule dense, les 30 pièces sur 57 ouvertes au public et les 4 niveaux. Tout est minuscule et il faut souvent jouer des coudes, y compris, et surtout, dans la salle de tortures !

Album photos Bran. Cliquez ci-dessous :

Château de Bran

dsc06193 Le thermomètre affiche 30° à midi lorsque nous arrivons à Brasov. Il s’agit de l’ancienne Kronstadt. Nous rejoignons le cœur médiéval par une petite rue. Ce centre historique est beau et renvoie à la construction de la ville par les chevaliers teutoniques. Sur le fronton de la tour du conseil, nous découvrons une sculpture figurant un arbre ceint d’une couronne. En fait, lors de la construction de la ville, une couronne aurait été découverte accrochée à un arbre ; d’où le nom de la cité : ville de la couronne.

Dans la Biserica neagra (l’église noire), nous admirons un orgue de 4 000 tuyaux ! La tour de l’église mesure 65 mètres de haut et supporte la plus lourde cloche de Roumanie : 300 Kg.

La chaleur écrasante nous pousse à reprendre la route et nous ferons étape sous les arbres du parking de Prejmer, dans des emplacements réservés « Rulote ». Nos voisines les cigognes claquent du bec dans leurs nids. Tout est calme. Deux enfants nous regardent. Le petit garçon s’enhardit et lance : «  bonjour ça va ? ». Nous lui répondons amusés. Il est si fier de ses quelques mots prononcés en français qu’il les prononce en boucle ! La petite fille, ne voulant être en reste, se lance : « Badou ; taba ? » et se sauve en riant ! Le jeu dure un moment jusqu’à ce que la pluie fasse rentrer les enfants.

Le soir, nous serons régalés d’un feu d’artifice tiré juste au dessus du camping-car !

Album photos. Brasov. Cliquez ci-dessous :

Brasov

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s